Une période si particulière

Rinxentoises, Rinxentois,

Par ces temps difficiles, les occasions de se rencontrer se font rares. Hélas, ce dangereux virus est toujours présent ! Les animations prévues jusqu’au 31 décembre dans notre commune ont dû être annulées. Ainsi, depuis le vendredi 30 octobre, et ce jusqu’au mardi 1er décembre, nous voici de nouveau confinés. Ceci dans le souci de préserver notre santé à tous. Ce confinement est accompagné d’un certain nombre de mesures restrictives que je vous demande de comprendre et d’observer. La disparition de ce virus ne vaut que par le comportement responsable de chacun d’entre nous. Les gestes barrières, la distanciation, le port du masque et le lavage fréquent des mains ne doivent pas quitter notre esprit. Ce sont aujourd’hui nos seules armes pour l’affaiblir et en venir à bout.

Malgré cela, Rinxent continue de vivre. La rentrée scolaire s’est bien déroulée et les cours ont pu être dispensés sans problème grâce à un protocole sanitaire rigoureux et respecté. Le centre de loisirs a pu ouvrir ses portes pour les vacances d’octobre. Depuis la rentrée lundi 2 novembre, le protocole sanitaire a été renforcé et le masque rendu obligatoire à l’école dès 6 ans. Consciente du budget supplémentaire que cette mesure engendrait pour les familles, la municipalité a décidé de fournir un masque réutilisable à chaque écolier, collégien, lycéen et universitaire.

Côté travaux, le parking de l’école maternelle est quasiment terminé. L’aménagement du nouveau cimetière est en cours de finition. Les chantiers des nouveaux espaces cinéraires devraient commencer dès le mois de décembre. Malheureusement, les efforts pour embellir notre ville ne sont pas reconnus de tous ! Des dégradations ont eu lieu sur le parking de l’école maternelle ou encore près de la mairie. Ces dommages coûtent cher aux contribuables que nous sommes tous. C’est pourquoi, avec mon équipe, nous réfléchissons déjà aux différentes solutions qui nous permettraient d’éviter ces actes d’incivilité.

Cette année n’est vraiment pas une année comme les autres mais comme vous le voyez, Rinxent bouge.

Cependant la crise sanitaire est bien là et la gestion de nos projets s’en ressent inévitablement ! Néanmoins, mon équipe et moi, mettons tout en œuvre pour les mener à bien. Nous travaillons sans relâche pour vous satisfaire.

Cette situation risque de perdurer et devant cet avenir incertain, il nous faut garder le moral. La fin de l’année approche et avec elle, son lot de réjouissances. Faisons tous de notre mieux et peut-être pourrions-nous alors espérer les vivre dans les meilleures conditions possibles.

Prenez soin de vous et de vos proches.

Votre maire,
Nicolas Lœuillet

🎉 Nouveau projet pour la commune de Rinxent !

Souhaité depuis de nombreuses années par quelques personnes, nous allons enfin pouvoir le réaliser. Celui-ci n’était pas à l’ordre de notre programme, mais nous avons revu nos priorités.

Puisque nous sommes à l’écoute de ces quelques personnes, nous allons enfin déplacer les parkings des écoles.

Les parkings des rues Jules-Ferry et du Général de Gaulle seront ainsi fermés pour laisser place à des parkings dans les cours de récréation. Un rond point sera ainsi mis en place, afin que chaque voiture puisse circuler librement.

Pour des raisons évidentes de sécurité, les écoliers n’iront plus en récréation : priorité aux voitures !

En ces temps où certains magasins sont fermés, je comprends la démarche de ces quelques personnes (pas toutes, ni même la majorité, et fort heureusement). En effet, il serait fort dommageable d’abîmer la semelle de leurs chaussures en se garant à 10 mètres (pour celles et ceux qui ne connaissent pas les lieux, voyez sur la photo : l’école est tout de même de l’autre côté de la rue du parking !) et faire un effort surhumain dès le matin pour amener son enfant ou petit-enfant jusqu’à la grille de l’école.

——-

Évidemment, tout ceci n’arrivera pas. Je tiens seulement à rappeler à ces quelques personnes que des parkings se trouvent à proximité de nos trois écoles et qu’il faut les utiliser : marchez, prenez l’air, c’est bon pour la santé !

Et dernier petit conseil du jour : ce n’est pas parce que le policier municipal ne serait pas devant telle ou telle école que vous ne pouvez pas être verbalisé par un élu.