Une centaine de migrants évacués d’un train en gare de Marquise-Rinxent

La municipalité de Rinxent leur a distribué des boissons et de la nourriture. (…) Il a proposé aux autorités d’accueillir temporairement ces migrants dans l’une de ses salles polyvalentes. « La préfecture a estimé qu’ils n’étaient pas en danger, alors cette option n’a pas été retenue », regrette l’élu, qui estime que la seule présence d’enfants en bas âge justifiait une telle prise en charge.

Lire l’article de la Voix du Nord du 29 mai 2021.

Souci de correspondance avec la gare de Calais-Fréthun

Alerté par une usagère des trains TER en début de semaine, j’ai contacté, une fois de plus, la Région concernant l’impossibilité d’avoir une correspondance en gare de Calais Fréthun le matin pour rejoindre Lille et Paris.

J’ai eu un retour de Franck Dhersin, Vice-président des Hauts-de-France ce matin.

Il m’informe que le TER 842640 Rang (5h47) – Boulogne (6h16) – Marquise (6h29) – Calais Fréthun (6h45) qui effectue la correspondance avec le TERGV Boulogne (6h30) – Calais Frethun (6h55) – Lille (7h30) n’a pas été remis par l’exploitant SNCF en circulation au 11 janvier, malgré les demandes de la Région de retour à un plan de transport normal dès le début de l’année 2021.

Dans l’attente et à la demande de la Région, la SNCF doit prolonger le car de substitution existant de Rang du Fliers à Boulogne jusqu’à Calais Ville avec une correspondance avec le 7508 à Calais Fréthun (7h05) comme repris ci-dessous à partir de lundi 18 janvier :

Rang du Fliers : 4h46
Etaples : 5h12
Dannes Camiers : 5h26
Neufchatel Hardelot : 5h39
Hesdigneul : 5h51
Boulogne Ville : 6h10
Marquise Rinxent : 6h33
Calais Frethun : 6h55
Fontinettes : 7h09
Calais Ville : 7h19

Comme cette usagère, si vous constatez des suppressions d’horaires, contactez-moi par mail (nicolas.loeuillet@ville-rinxent.fr) afin que je puisse relayer tout cela auprès de la Région.

Nicolas Lœuillet
Maire de Rinxent

Alternative pour le train de 7h24

La SNCF propose une alternative pour le train de 7h24

À compter de lundi 7 décembre, un car sera mis en place. Il partira de Rinxent à 7h02, passera à Boulogne Tintelleries à 7h29 pour s’arrêter à Boulogne ville à 7h40. Ce car ne permettra de répondre que partiellement aux soucis rencontrés par les usagers.

Mais ce n’est évidemment pas suffisant : il faut également mettre en place des solutions pour les départs pour Calais mais également pour le retour en fin de journée.
C’est ce qui a été dit hier soir à la SNCF.

De plus, la SNCF promet un retour à la normale pour le mois de janvier mais il a été demandé à ce que ce retour puisse se faire bien plus tôt, dès le mois de décembre.

Nous allons donc continuer à remonter les désagréments que vous rencontrez au quotidien, afin que ces retours puissent être entendus.

À propos du train de 7h24 supprimé

Alerté depuis plusieurs jours par des usagers de la gare Marquise / Rinxent suite à la suppression du train de 7h24 en direction de Boulogne, j’ai contacté hier matin M. Dhersin, vice-président de la Région Hauts-de-France en charge des Transports.

J’ai également contacté ce soir Monsieur le Président de Région, Xavier Bertrand, afin de voir comment il pouvait intervenir. Nous devrions avoir prochainement un retour qui, je l’espère, sera positif.

Voici le mail envoyé hier matin à la Région :
« Monsieur le vice-président,
Bonjour,

Je vous contacte ce matin pour vous faire part de certains soucis rencontrés par les usagers de notre gare de Marquise / Rinxent.

En effet, le train de 7h24 en gare de Marquise / Rinxent a été supprimé il y a quelques semaines. Je crois que c’est lié au contexte sanitaire, mais toujours est-il que cette suppression est très pénalisante pour nos lycéens et étudiants qui sont nombreux à emprunter quotidiennement cette ligne.

Avec le protocole sanitaire strict mis en place dans les lycées (et qui se comprend), il n’y a plus de souplesse pour arriver légèrement en retard.
Ce qui fait que le train suivant (à 7h40) ne permet pas à nos lycéens d’arriver à l’heure aux lycées de Boulogne-sur-mer. Il arrive donc aux élèves de rater leur première heure de cours et doivent attendre le cours suivant.

Je vous demande donc de bien vouloir étudier avec la SNCF la possibilité d’une mise en place rapide d’une solution pour nos jeunes du territoire qui doivent se rendre à Boulogne-sur-mer.

Bien cordialement,

Nicolas Lœuillet
Maire de Rinxent »

La mobilisation efficace pour notre gare

Durant plusieurs semaines, nous nous sommes mobilisés pour maintenir un maximum de dessertes dans la gare de Marquise / Rinxent. En effet, le projet de la SNCF prévoyait pour 2020 de réduire de moitié le nombre d’arrêts le matin ou le soir.

Comment alors, se rendre au lycée, à l’université, à un entretien d’embauche, ou encore sur son lieu de travail, sans être tenu d’utiliser la voiture et polluer davantage ? Comment peut-on répondre à l’urgence climatique en supprimant des trains ?

Dès juin dernier, quand des cheminots m’ont alerté sur cette situation, j’ai interpellé les élus locaux, notre députée Brigitte Bourguignon, Xavier Bertrand le Président de la Région Hauts-de-France ainsi que Guillaume Pepy, alors Président de la SNCF, à travers une lettre ouverte.

Courant septembre, face à l’absence de réponses concrètes de la SNCF, avec plusieurs élus de la Côte d’Opale, nous nous sommes rassemblés à deux reprises en gare de Boulogne-sur-mer. Nous voulions publiquement et massivement afficher notre soutien aux cheminots et usagers. Nous avons été entendus ! J’ai reçu il y a quelques jours une lettre du Directeur régional de la SNCF, Frédéric Guichard, m’informant de l’abandon pur et simple du projet initial concernant notre gare, mais aussi et surtout, de l’octroi de nouvelles dessertes à compter du 15 décembre prochain.

Pour l’ensemble de la population de la Terre des 2 Caps, cette mobilisation est donc une réussite. Nous sommes conscients que certains soucis peuvent subsister. C’est pourquoi nous souhaitons rester à votre écoute et je vous invite à me contacter pour que nous les recensions ensemble. Et nous ferons tout pour remonter ces retours auprès de la direction régionale de la SNCF.

Parallèlement à cette mobilisation, nous n’en sommes pas moins restés actifs pour notre commune de Rinxent ! La cour de notre école maternelle a été entièrement rénovée. Nous sommes actuellement en concertation avec l’équipe enseignante pour évoquer la mise en place de jeux (sous forme de marquage au sol).

Les travaux concernant les terrains de pétanque rue Jules Guesde en sont au stade de finition : une dernière couche de sable calcaire sera étalée prochainement et des tables et bancs seront installés d’ici quelques semaines. Le chantier de l’extension de la mairie est (enfin !) terminé, l’électricité est branchée. Nous pourrons bientôt vous y convier pour de prochains événements.

Le 26 novembre, lors de la réunion du conseil municipal, nous avons sollicité des subventions pour que la commune puisse investir en équipements de sécurité pour nos routes (radars pédagogiques à alimentation solaire, panneaux à LED pour signaler les passages piétons, etc.). Concernant l’éclairage public, nous avons également voté une demande de subvention auprès de la Fédération Départementale de l’Énergie. Dans quelques semaines, nous pourrons donc enfin remplacer les lampes au mercure dans le quartier des Corons.

Les fêtes de fin d’année approchent, nos rues se parent de leurs plus jolies décorations. Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter de passer d’agréables moments en compagnie de vos proches. Je vous donne rendez-vous lors des nombreuses manifestations à venir.

Votre maire,
Nicolas Lœuillet