Communiqué suite aux nouvelles mesures mises en place à compter du 30 octobre

Rinxentoises, Rinxentois,

Lors de son allocution du mercredi 28 octobre, le Président de la République a annoncé la mise en place d’un nouveau confinement à compter de ce vendredi 30 octobre.

Voici donc la liste des mesures concernant votre commune de Rinxent.

Écoles et activités péri-scolaires

Nos trois écoles sont ouvertes, la garderie et la cantine sont maintenues. Le masque est obligatoire dès l’âge de 6 ans. Dès hier, j’ai demandé à mes services d’effectuer des devis afin de commander des masques réutilisables adaptés à la morphologie de nos écoliers. La ville de Rinxent effectuera donc prochainement une distribution de masques gratuits pour les enfants de plus de 6 ans.

Ce lundi, en raison de l’hommage à Samuel Paty, les enseignants ne pourront accueillir les enfants avant 10h. Néanmoins, comprenant les soucis d’organisation que cela engendrerait pour les parents, les enfants seront accueillis aux horaires habituels. Ils seront sous la surveillance du personnel municipal.

Le bus communal circulera comme d’habitude.

Manifestations

Devant la fermeture des salles de sport et polyvalente, et au vu de l’évolution de la crise sanitaire, aucune manifestation (organisée par la ville ou par les associations) ne se tiendra sur la commune de Rinxent jusqu’au 31 décembre 2020 minimum.

Mairie

La mairie restera ouverte avec le protocole sanitaire mis en place depuis plusieurs mois. Néanmoins, les permanences en mairie sont toutes annulées jusqu’à nouvel ordre, sauf urgence.

Bibliothèque

La bibliothèque ne sera pas ouverte au public. Selon l’évolution de la situation sanitaire, cette mesure pourra être revue d’ici deux semaines.

Agence postale

L’agence postale sera ouverte aux horaires habituels.

Cimetières et lieux de culte

Les cimetières et lieux de culte restent ouverts pendant la période de la Toussaint. À partir de lundi 2 novembre, ils resteront ouverts au public, mais ne pourront plus accueillir de cérémonies religieuses (messes, cultes, mariages, enterrements), sinon avec des effectifs extrêmement réduits (6 pour les mariages, 30 pour les enterrements).

Établissements recevant du public

Nos bâtiments qui accueillent habituellement nos associations (salle de sport, salle polyvalente, salle du conseil municipal, ancienne bibliothèque, salle de musique et stade) seront fermés au public.


Lors de vos déplacements, qui doivent rester exceptionnels, vous devez avoir avec vous votre attestation remplie et signée, disponible sur le site https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus.

Une fois de plus, je compte sur chacun d’entre nous pour respecter ce confinement. Il en va de la santé de tous. L’hiver approche, les hôpitaux se remplissent très rapidement : nous devons respecter des nouvelles contraintes également afin de respecter le travail du personnel soignant.

Prenez soin de vous et de vos proches.

Votre maire,

Nicolas Lœuillet

Discours du 14 juillet 2019

Tout d’abord j’aimerais observer une minute de silence en hommage à Monsieur Francis Hamy qui nous a quittés cette semaine à l’âge de 82 ans.


Merci.
Monsieur Hamy, hydrequentois, ancien combattant, avait toujours le sourire. Nous nous croisions lors des commémorations comme celle d’aujourd’hui.
Lundi 17 juin dernier, nous avons passé ensemble une heure trente, lors du rendez-vous de quartier d’Hydrequent. Une heure trente à discuter des projets et des soucis la commune. De sa commune. Une heure trente à plaisanter. Il était d’ailleurs, avec son épouse, l’un des tout derniers concitoyens à repartir, en évoquant même l’envie de prolonger ce moment autour d’un verre. C’est cette image d’un homme souriant, franc et plein d’humour que je retiendrai.
J’ai aujourd’hui une pensée pour Madame Hamy et sa famille.


Il y a 230 ans jour pour jour, la Bastille tombait. Aujourd’hui encore, nous pouvons être fiers de ce qui découle de cette prise de la Bastille, puisque c’est de cette journée que se sont fondées les bases de notre République :

o L’assemblée nationale constituante o Les droits de l’homme o La constitution o La liberté de la presse o Ou encore la séparation des pouvoirs

Toutes ces avancées, jamais remises en cause depuis, c’est à celles et ceux de 1789 que nous les devons. Nous ne devons pas l’oublier et nous ne devons pas et ne devrons jamais les remettre en cause par nos comportements trop individualistes.

Le 14-juillet, c’est une journée pleine de symboles. C’est une journée qui me permet d’évoquer avec vous la devise de notre nation : liberté, égalité, fraternité.

Et aujourd’hui, je voudrais m’arrêter un peu plus sur la dernière de ces valeurs : la fraternité.

La fraternité, c’est un sentiment qui dépasse l’égo, qui rassemble plusieurs « moi » pour faire un « nous ». La fraternité, c’est le bien vivre ensemble. Mais la fraternité, c’est aussi et surtout, respecter l’autre.

Le respect.

Autre valeur fondamentale qui semble bien trop souvent oubliée. J’évoquais tout à l’heure avec vous les rendez-vous de quartier que nous organisons sur la commune. L’un des sujets principaux évoqués par les Rinxentoises et les Rinxentois est la sécurité sur nos routes.

Dois-je rappeler ici que tout existe pour que nous n’ayions plus peur de pédaler le long du chemin de la Prévosserie ? Que tout existe pour que nos enfants se sentent en sécurité lorsqu’ils traversent la rue Jules Guesde ?

En effet, la signalétique existe. Des aménagements ont été faits et d’autres le seront encore dans les semaines à venir. La seule chose qui nous manque aujourd’hui et qui ne coute rien, c’est le respect : le respect du code de la route, le respect des autres usagers sur nos routes, le respect de son voisin.

Autant la liberté et l’égalité peuvent être perçues comme des droits, autant la fraternité est une obligation de chacun vis-à-vis d’autrui.

L’esprit de fraternité sous sa forme moderne c’est la solidarité qui anime les associations, les bénévoles, l’élan de partage et d’implication d’un groupe de personnes unies dans un intérêt commun.

Et lorsque je vois des journées comme celle que nous avons vécue hier, où les Rinxentoises et les Rinxentois se sont déplacés en nombre, afin de partager un moment convivial en jouant, en riant, en profitant des spectacles, Lorsque nous participons aux rendez-vous de quartier et que je vous écoute, où vous êtes toutes et tous impliqués et intéressés dans la vie de notre commune, je me dis que tout n’est finalement pas perdu.


Encore une fois, je vous remercie d’être présents toutes et tous ce matin pour cette traditionnelle mais néanmoins très importante cérémonie.

Vive Rinxent, vive la République et vive La France.

Discours du 8 mai 2019

Les conditions climatiques d’aujourd’hui sont légèrement moins agréables que celles du 8 mai dernier où nous défilions sous un grand soleil.

Mais peu importe la météo, nous nous devons d’honorer en ce 8 mai celles et ceux qui ont perdu la vie pour notre pays.

Celles et ceux qui, sous la pluie, le vent ou le soleil, se sont battus pour nous puissions vivre dans une France libre et apaisée.

Dans une Europe libre et ouverte.

Une Europe qui s’est construite progressivement depuis bientôt 70 ans, après la déclaration du 9 mai 1950 de Monsieur Robert Schuman.

À l’heure où certains souhaiteraient ne plus penser Europe, souhaiteraient ne penser que repli sur soi, il est nécessaire pour nous, pour nos enfants, de continuer à construire ensemble cette Europe libre et ouverte.

75 ans après le 6 juin 1944, il me parait donc important de le redire : Vive la République, vive la France, vive l’Europe et vive la Paix.

Discours à l’occasion du centenaire du 11 novembre 1918

Depuis 100 ans, le 11 Novembre est le jour choisi pour célébrer la fin de la première guerre mondiale en Europe de l’ouest, le retour à la paix et surtout, de rendre hommage à tous les combattants morts pour la France. Outre les traditionnelles cérémonies locales, qui se déroulent le plus souvent devant les monuments aux morts des villes et villages, c’est tout une dynamique mémorielle qui prend vie autour de la date anniversaire de l’armistice, avec des manifestations culturelles et commémoratives à travers toute la France. Le conseil Municipal et moi-même avons souhaité que notre commune s’inscrive elle aussi dans cette dynamique, en sollicitant le concours des enseignants et de leurs élèves. Je tiens en votre nom à tous à les remercier chaleureusement pour leur participation, et à souligner la qualité de leurs productions. Mesdames Messieurs, comme beaucoup d’entre nous aujourd’hui, je fais partie de ces générations qui ont eu la chance d’arriver à mon âge sans connaître personnellement la guerre. Cela nous donne, cela me donne, des responsabilités particulières à l’égard des générations qui, les unes après les autres, ont vu leurs rangs décimés par tous les conflits du 20ème siècle. La guerre de 14-18 aura coûté la vie à 63 Rinxentois, dont les noms resteront à jamais gravés sur le monument aux morts de notre commune. Car si l’armistice du 11 novembre 1918 avait fait naître un sentiment de soulagement immense, il avait également laissé les populations dans un deuil profond. Comment donner un sens à cette tragédie, sinon en érigeant tous ces morts en martyrs, héroïquement sacrifiés pour la nation ?

Ainsi sera né le désir de fixer dans la pierre le souvenir de tous ceux qui ont donné leur vie pour sauver le pays. Les monuments aux morts matérialiseront alors ce devoir de mémoire, en occupant l’espace publique.

Le nôtre sera érigé en 1922, à un emplacement qui finira par poser des problèmes de sécurité, en raison du développement de la circulation automobile.

A l’occasion de l’électrification de la ligne de chemin de fer, le conseil municipal décidera d’offrir à notre monument un emplacement qui le mettra beaucoup plus en valeur.

En 1992, M. Gabriel Bette procèdera avec d’infinies précautions à son déménagement vers l’emplacement qu’on lui connaît aujourd’hui.

C’est avec beaucoup d’émotion que le marbrier découvrira que les membres du conseil municipal avaient déposé à l’intérieur de son socle en 1922 une bouteille en verre. Elle contenait un parchemin sur lequel ils avaient inscrits leurs noms, pensaient-ils pour l’éternité. Hélas, ayant préféré la boucher avec du liège plutôt que de la cire, leur entreprise ne connût pas le succès escompté. Fort heureusement, les noms de nos morts pour la France sont, quant à eux, gravés dans le marbre. Ce qui va permettre aux enfants de nos écoles de les lire dans quelques instants. Ce sera pour nous tous l’occasion de constater combien leurs familles sont encore bien présentes parmi notre population. Nous retrouverons aussi des prénoms pleins de charme que tant de parents avaient choisi, en espérant pour leurs garçons un tout autre destin. Enfin, nous ferons revivre, l’espace d’un instant, à travers les jeunes voix de nos petits écoliers, tous ces Rinxentois qui ont perdu la vie pour sauver le pays.

Lecture des noms des Rinxentois morts pour la France par les écoliers de la commune

Merci.

Mesdames et Messieurs, en ce jour du 11 novembre 2018, une nouvelle fois, proclamons ensemble : Vive notre république ! Vive la France ! Vive l’Europe !

Et vive… la paix !

Discours lors de la fête des associations 2018

Je voudrais tout d’abord saluer l’ensemble des présidents, trésoriers, secrétaires et membres actifs de nos associations, qui ont fait de cette journée un grand succès. Je tiens à remercier les services techniques de la ville pour la qualité de leur travail tout au long de l’année, et à saluer l’implication très active de mon équipe pour que cette journée se déroule parfaitement.

Merci Madame Brigitte Bourguignon, députée de la sixième circonscription pour sa présence.

Je tiens à remercier tout particulièrement Monsieur Wimet, adjoint en charge des associations, pour son engagement au quotidien au service de votre cause. Sachez que vous avez en sa personne, un relais à l’efficacité redoutable. Merci Philippe.

Vous le savez, notre commune n’est pas à classer parmi les plus riches du secteur. Néanmoins, force est de constater qu’aujourd’hui, nous pouvons nous réjouir de la richesse de sa vie associative.

Vous avez toutes et tous, tout au long de cette après midi, apporté la preuve de votre engagement. Engagement au service d’une cause, engagement au service de la pratique d’un sport, ou tout simplement, engagement au service des autres.

A l’heure où l’on nous explique à longueur de temps que l’individualisme domaine dans notre société, vous témoignez chaque jour par votre action, qu’il est possible de se tourner vers les autres, de se rassembler, d’aider, de dialoguer, d’échanger, d’avancer, d’être solidaires, bref… de vivre ensemble. Etre maire d’une commune qui compte une telle vie associative est un grand honneur. Et je tiens aujourd’hui à toutes et tous vous en remercier chaleureusement.

Certes, tout n’est pas toujours tout rose. Et la vie associative est ainsi parfois parsemée d’épreuves. Ainsi, avons-nous eu à déplorer un cambriolage à la salle des sports il y a quelques mois.

Cet incident nous a obligés à contacter tous ceux qui avaient une clé en leur possession, et je profite de cette occasion pour vous appeler à la plus grande rigueur concernant ces questions de sécurité élémentaires.

Dans un même ordre d’idée, nous avons l’intention de demander chaque année aux différentes associations subventionnées un bilan financier, ainsi qu’une attestation d’assurance. Ceci afin de vous épargner bien des soucis en cas de problème de cet ordre.

Vous le savez, notre équipe s’était engagée à offrir de nouveau à chaque association une deuxième location gratuite de la salle polyvalente. Ceci afin de vous permettre de mener toujours plus d’actions, mais également de vous permettre de financer vos projets. Je vous invite donc à voir avec Monsieur Wimet, si ce n’est déjà fait, les dates souhaitées pour vos réservations à venir. S’engager est un acte noble, altruiste.

S’engager pour une association, c’est prendre du temps pour l’autre. Gratuitement, bénévolement. Parfois même au détriment de sa vie de famille. S’engager au sein d’une association, c’est construire ensemble quelque chose qui serve au bien commun.

Et je veux dire ici, toute l’estime que je porte à toutes celles et tous ceux qui apportent par leur engagement vitalité et dynamisme à notre ville.

Quand on arrive à Rinxent et que l’on vient d’ailleurs (ce qui est mon cas), on se rend vite compte de toute cette richesse associative. Et c’est grâce à cette richesse que l’on se sent bien, que l’on s’épanouit et que l’on a envie que nos enfants grandissent ici.

Voilà ce que l’on ressent en arrivant à Rinxent, grâce à votre engagement au quotidien.

Avant de conclure, je voudrais souligner le fait que les couleurs de Rinxent sont souvent défendues bien au-delà de nos frontières communales, et parfois même au plus au niveau.

Ainsi, je voudrais saluer la performance de Noémy Dutrieux, qui aura été sacrée cette année championne de France de lutte, au sein de son club de l’ELCO Marquise. Félicitations également à Marie Couvreur, championne nationale de GRS, au sein de l’École de GRS de Boulogne-sur-mer. Je crois que nous pouvons les applaudir chaleureusement.

Voilà, cette première édition de la fête des associations menée par l’équipe que j’ai le plaisir de conduire se termine. Elle aura été l’occasion de permettre une multitude de rencontres et d’échanges. Vous aurez pu, tout au long de cette journée, renseigner le public sur les nombreuses activités que vous proposez, et très certainement, vous pourrez demain constater tous les bénéfices de votre travail.

Nous aurons de nombreuses occasions de nous croiser et de travailler ensemble au cours des prochains mois, comme ce que nous faisons depuis maintenant six mois.

Ainsi, le 15 septembre, dès 8h, se déroulera le world cleanup day 2018. Pour ceux qui ne le sauraient pas, cette manifestation est une mobilisation citoyenne mondiale qui vise à ramasser les déchets. Vous êtes bien évidemment toutes et tous conviés à participer à cette action.

Le dimanche 9 décembre, nous participerons également au Téléthon. Vous êtes également invités à courir et marcher au profit de cette noble cause.

Mesdames Messieurs, le moment est venu de se donner rendez vous l’année prochaine, où j’espère vous retrouver toujours plus nombreux et motivés.

Sachez que nous restons bien évidemment à votre disposition pour toutes vos demandes tout au long de l’année. En attendant, place au verre de l’amitié, servi par vos élus.