Un point sur les finances

Rinxentoises, Rinxentois,

Le moment est venu de faire preuve de pédagogie pour expliquer une situation financière dont nous découvrons jour après jour l’ampleur. Nous étions à l’origine un collectif de citoyens qui souhaitait comprendre, gérer en faisant preuve de bon sens et rendre des comptes à leurs électeurs.
Ce sera chose faite, car un audit va être mené prochainement par un cabinet indépendant, qui rendra ses conclusions publiquement lors d’une réunion avant l’été à la salle polyvalente, comme promis. Le coût de cet audit (environ 6.000€) sera financé grâce à la baisse des indemnités des élus.

Les impôts ne seront pas augmentés. Les Rinxentois vont déjà devoir subir les économies prévues : ce n’est pas à eux d’assumer tous les manquements des années passées.

Seules des mesures radicales d’économie (que nous listons sur le verso de ce document) nous permettront de sortir la tête de l’eau.

Même si nous avons bien conscience de l’impopularité de certaines de nos décisions, nous sommes certains de pouvoir compter sur le sens des responsabilités des habitants de notre commune et le soutien de nos électeurs.

Une extension de la Mairie pour le moins discutable

Dès notre arrivée, nous avons tenu à visiter ce chantier sans fin. Ce fut une grande surprise que de constater que cette extension ne comportait que deux bureaux, et aucune communication entre le bâtiment historique et le nouveau. Il était ainsi prévu de mettre en place deux accueils distincts pour les administrés. Si la salle de réunion de conseil municipal, enfin accessible au public et aux handicapés était nécessaire, que dire de ces deux réfrigérateurs (3.200€), de ce lave verre (1.400€) ou encore cet appareil de visiophonie (3.200€) ? Nous avons fort logiquement annulé la commande de plusieurs de ces équipements, certes à la pointe, mais pas nécessaires. Économies : 27.700€.
Malgré un emprunt de 400.000€ contracté avant notre arrivée pour terminer les travaux (décembre 2017), il reste aujourd’hui 225.000€ à trouver pour les poursuivre. La ville de Rinxent se trouve entraînée depuis quelques années dans une spirale infernale à l’intérieur de laquelle les emprunts (plus de 2M en 5 ans) sont en partie utilisés pour le fonctionnement, ce qui n’est pas acceptable.
C’est pourquoi nous sommes dans l’obligation de mettre en place une nouvelle conception des affaires communales. Celle-ci a été rendue nécessaire par la situation financière de la commune.

Baisse des indemnités des élus

L’économie annuelle réalisée sera d’au moins 16.000€.

CCAS

Les aides du CCAS de Rinxent (2.900 hab.) étaient de 85.000€ en 2017. À titre indicatif, la ville de Marquise (5.200 hab.) n’a dépensé que 6.000€ pour la même période. Nous avons fait le choix d’aider les plus démunis, mais sans céder au clientélisme, ni fermer les yeux sur les abus.

Centre de loisirs

Le centre de loisirs fonctionnera à la journée comme promis dès cet été. Pour y parvenir, il n’y avait que peu de solutions. Nous avons donc choisi de faire enfin correspondre le nombre d’animateurs au nombre d’enfants réellement accueillis. Nous avons également demandé aux directeurs de rationaliser les sorties et de privilégier la proximité, tout en limitant les coûteuses sorties en bus. Économies pour cet été : au moins 80.000€.
Nous avons conscience que la hausse prévue pour l’inscription à la journée puisse pénaliser les familles les plus démunies. C’est pourquoi nous allons signer avec la CAF une convention pour l’Aide Temps Loisirs (ATL). Ce qui permettra à ces familles de ne dépenser que 8€ par enfant et par semaine.

Emplois – contrats

La masse salariale était de 1.474.152€ (charges comprises) en 2017. La commune comptait à notre arrivée 20 titulaires et 26 contractuels. Nous avons décidé de mettre un terme à un train de vie que nous ne pouvons plus nous permettre. Ceci bien que nous regrettions d’avoir à nous séparer de nombreuses personnes compétentes.

Subventions aux associations

Contrairement aux années précédentes, seules les associations ayant leur siège social à Rinxent seront subventionnées.Économies : 5.600€ par an.

Feu d’artifice

À notre grand regret, il n’y en aura pas cette année. Une économie de 10.000€ sera ainsi réalisée. Cette somme pourra être réutilisée pour les enfants ou les personnes âgées de la commune.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.