Chicanes renversées

Quelle satisfaction ce matin de constater que des éléments d’une chicane de la rue Jules-Guesde ont été renversés.

Certains « experts en sécurité routière » me diront dans les commentaires qu’ils me l’avaient bien dit. Que ça ne sert à rien. Que ça roule pas si vite.

L’incident d’hier soir prouve bien que des aménagements sont nécessaires sur cette départementale.
Faut-il des chicanes ? Des plateaux ? Des feux ? Personne n’a la solution parfaite. Mais il faut casser la vitesse.

Les installations mises en place dernièrement sont amovibles et provisoires. Ce qui veut dire que, contrairement à des aménagements définitifs, nous pouvons tester, ajuster, améliorer. C’est ce que nous faisons.

Ces installations ne sont efficaces que si chacun respecte le code de la route. Avec l’incident d’hier (heureusement sans gravité), on se rend compte que la vitesse n’a pas été respectée. Cette chicane se trouve tout de même sous un luminaire…

En tout cas, je le redis : je suis satisfait. Je préfère voir ces morceaux de plastique abîmés plutôt que d’imaginer ce que ça aurait donné si un cycliste ou un piéton se trouvait sur le passage de cette voiture.

Je suis satisfait car je suis plus que jamais convaincu que nous devons faire quelque chose pour cette rue Jules-Guesde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.