Ce MacDo à Marquise, était-ce nécessaire ?

Il n’aura fallu attendre que 48 heures avant de pouvoir mesurer l’impact de l’implantation du nouveau fast-food à Marquise.

Aux abord de l’école maternelle ce matin, des restes d’une commande passée hier soir.

Comme je l’avais déjà soulevé lors de rencontres avec mes collègues de la Terre des 2 Caps, avions-nous réellement besoin d’un tel restaurant sur notre territoire ?

J’en doute fortement.

Alors que toutes les semaines, dans nos écoles, nous nous devons de mettre du bio, de mettre en place des repas variés, voilà que l’on contribue fortement à la malbouffe.

Bien sûr, on pourra me donner comme arguments la création d’emplois. Et c’est une bonne nouvelle pour les personnes concernées.

Mais notre territoire rural a-t-il besoin d’un fast-food ? Alors que nous possédons déjà de très bonnes friteries.

Nos champs ont-ils besoin d’encore plus de déchets ?

Avions-nous besoin d’une boulangerie industrielle, en concurrence avec nos artisans implantés de longue date ?

Aurons-nous besoin d’un hôtel dans les années à venir sur cette zone d’activité ?

Est-ce que l’implantation d’un MacDo ne sera pas synonyme dans quelques mois ou années de l’arrivée d’un concurrent, comme c’est très souvent le cas ?

Nous nous plaignons de voir le centre des villages se vider mais nous reproduisons le même schéma que les grandes agglos, à savoir celui de développer massivement des zones d’activités en dehors des villes.

Notre territoire rural se doit d’exister entre les deux grosses agglomérations du boulonnais et du calaisis. Nous aurions pu tenter de garder ce côté rural et ne pas vouloir faire « comme les autres » … 😓

Un commentaire à propos de “Ce MacDo à Marquise, était-ce nécessaire ?

  1. C’est une triste nouvelle. Pour la planète, pour la commune et pour la santé des consommateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.